Logo Spaniel Club Français
Accès membres & rédacteurs

Accès membres & rédacteurs

Δ   Sélectionnez ci-dessus la race de votre spaniel   Δ

Un peu d’histoire

Le Chien d’Eau  Américain ou  Américain Water Spaniel existe depuis au moins le milieu du XIX siècle.
Bien que sa véritable origine reste un mystère, il est généralement  admis que son  principal développement a eu lieu dans les vallées de Fox River et de Wolf River dans le Wisconsin.
Comme beaucoup de races, personne ne sait exactement quelles races ont été utilisées pour développer l’AWS. Doc Pfeifer, qui avait à l’origine fait campagne pour la reconnaissance de la race dans les années1910 et 1920, pensait que celle-ci provenait d’un croisement entre l’English Water Spaniel (aujourd’hui disparu) et le Field Spaniel.
Mais depuis on pense à un croisement entre l’English Water Spaniel , le Curly  Coated Retriever et l’Irish Water Spaniel. En plus de ces trois races, il a également été dit que du sang de Retriever de la Baie de Chesapeake aurait été introduit.
L’AWS est un chien de taille moyenne dont la robe est de couleur marron et peut-être bouclée ou « marcel » (coiffure des femmes des années 20). La robe d’un AWS élimine bien l’eau et aide à maintenir la chaleur du corps pour les chiens qui travaillent ans l’eau  froide à la fin de la saison des canards.
Les chiens d’eau Américains n’ont pas besoin de chasser pour être un compagnon heureux, ils sont d’excellents animaux de compagnie et leur taille leur permet de très bien s’adapter en appartement mais malgré tout la race a besoin d’exercice et d’entraînement pour devenir un chien heureux

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE
Standard FCI N°301

CHIEN D’EAU AMERICAIN (American Water Spaniel)

TRADUCTION : Prof. R. Triquet / Version originale : (EN).
ORIGINE : U.S.A.
DATE DE PUBLICATION DU STANDARD OFFICIEL EN VIGUEUR : 14.02.1995.
UTILISATION : L’épagneul d’eau américain s’est développé aux Etats-Unis en tant que chien de chasse polyvalent, élevé pour le rapport du gibier à partir d’embarcations légères ou de canots et pour travailler sur le terrain avec une relative aisance.
CLASSIFICATION FCI : Groupe 8    Chiens rapporteurs   de gibier, chiens leveurs de gibier, chiens d’eau.  Section 3    Chiens d’eau.  Avec épreuve de travail. 

ASPECT GENERAL : C’est un chien actif, musclé, de taille moyenne, au poil ondulé à bouclé.  On mettra l’accent sur les points suivants : taille correcte, harmonie des parties entre elles, texture et couleur du poil.  Chien solidement construit et bien musclé, plein de force et de distinction.  Il a la substance et l’ossature suffisantes pour porter la musculature, mais pas au point d’apparaître lourdaud. 

PROPORTIONS IMPORTANTES : Légèrement plus long que haut, pas trop carré ni ramassé.  Cependant cette exacte proportion n’est pas aussi importante que l’harmonie du chien bien construit, capable de remplir la fonction pour laquelle la race a été créée. 

COMPORTEMENT / CARACTERE : Le comportement dénote l’intelligence, le désir de plaire et la gentillesse.  Le chien montre une grande énergie et une grande ardeur à la chasse tout en étant contrôlable sur le terrain. 

TETE : Doit être proportionnée à l’ensemble, de longueur modérée.  Expression : éveillée, pleine d’assurance et d’attrait, intelligente. 

REGION CRANIENNE :
Crâne : Assez large et fort.
Stop : Modérément dessiné, mais pas trop accusé.

REGION FACIALE :
Truffe : De couleur foncée, noire ou marron foncé.  La truffe a une largeur suffisante et des narines bien développées pour la qualité du flair.
Museau : De longueur modérée, carré, bien haut.  Aucune tendance à la faiblesse ou à être en sifflet. Lèvres : Nettes et serrées sans peau en excès (babines).
Mâchoires/dents : Articulé en ciseaux ou bout à bout.
Yeux : De grandeur moyenne, bien écartés.  Bien que légèrement arrondis, ils ne doivent pas paraître saillants ni globuleux.  Les paupières sont bien appliquées et non tombantes.  La couleur des yeux va de marron clair jaunâtre à marron couleur noisette ou foncé, en harmonie avec la robe.  L’œil jaune est éliminatoire.  L’œil jaune est d’une couleur vive comparable à celle du citron,  à ne pas confondre avec le marron clair jaunâtre.
Oreilles : Attachées légèrement au-dessus de la ligne de l’œil, mais pas trop haut sur la tête.  Elles sont en forme de lobe, longues et larges, le cuir pouvant atteindre la truffe. 

COU : Rond et de longueur moyenne, fort et musclé, exempt de fanon, attaché de façon à porter la tête avec dignité, mais sans arcure accentuée. 

CORPS : Bien développé, construit en force sans être trop compact.
Ligne du dessus : Droite ou en légère pente à partir du garrot.
Rein : Solide. Poitrine : Bien développée, descendant jusqu’au coude, ni trop large ni trop étroite.  Côtes bien cintrées, mais pas au point de gêner le mouvement des membres antérieurs.
Flancs : Non relevés. 

QUEUE : De longueur modérée, courbe à la façon du fauteuil à bascule.  Elle peut être portée soit légèrement en dessous ou audessus du niveau du dos.  Elle va en s’amenuisant vers l’extrémité
Elle est animée d’un mouvement vif et est couverte de poils moyennement frangés. 

MEMBRES 

MEMBRES ANTERIEURS :  Vue d’ensemble : Antérieurs de longueur moyenne, droits, avec une bonne ossature.  Ils ne sont pas courts au point de gêner le chien dans son travail sur le terrain ni lourds au point de donner un aspect pataud.  Epaule : Oblique, nette et musclée. Métacarpe : Solide, sans la moindre faiblesse.  Les ergots aux antérieurs sont admis. Pieds antérieurs : La grandeur des pieds doit être proportionnée à la taille du chien.  Doigts bien serrés, palmés, pourvus de bons coussinets. 

MEMBRES POSTERIEURS :  Vue d’ensemble : Le train arrière, dans son ensemble, suggère force et énergie.  Du jarret aux coussinets membres de longueur modérée, forts et droits, avec une bonne ossature. Hanche : Bien développée. Cuisse : Bien développée. Articulation du jarret : Légèrement arrondie ; elle ne doit être ni grêle ni saillante dans son contour.  Elle est modérément angulée. Jarret : Parallèle. Pieds postérieurs : La grandeur des pieds doit être proportionnée à la taille du chien.  Doigts bien serrés, palmés, pourvus de bons coussinets. 

ALLURES : Bonne extension des antérieurs correspondant à une bonne poussée des postérieurs.  Vu de face en action, le chien ne doit absolument pas sortir les coudes.  Vu de derrière, on doit avoir l’impression que les membres postérieurs, qui doivent être bien musclés et non clos en jarrets de vache, sont aussi parallèles que possible dans leur action ; les jarrets se fléchissent bien.  Le tout donne une impression de solidité et de puissance, et sont solides et puissants

ROBE
Qualité du poil : Le poil peut aller de l’uniformément ondulé aux boucles serrées.  Le nombre d’ondulations ou de boucles peut varier d’une région à l’autre.  Il est important d’avoir un sous-poil qui donne la densité suffisante pour assurer la protection contre les intempéries, l’eau ou le fourré difficilement pénétrable.  Le poil n’est ni trop rude ni trop mou.  La gorge, le cou et l’arrière du chien sont bien couverts de poils.  L’oreille est bien couverte des deux côtés et le conduit auditif est bien visible à l’examen.  Le front est couvert d’un poil court et lisse ; il n’y a pas de toupet.  La queue est couverte de poils jusqu'à l’extrémité, avec des franges modérées.  Les membres présentent des franges modérées, ondulées ou bouclées en harmonie avec le pelage du chien.  Le poil peut être toiletté afin de présenter un aspect soigné.  On peut raser les oreilles ; cependant, aucune de ces deux opérations n’est exigée. 

Couleur du poil : Couleur uniforme foie, marron ou chocolat foncé.  On admet un peu de blanc aux doigts et au poitrail. 

TAILLE ET POIDS : 15 à 18 pouces (38 à 46 cm) pour les mâles et les femelles.  Les mâles pèsent de 30 à 45 livres anglaises (13,5 kg à 20,5 kg) et les femelles de 25 à 40 livres anglaises (11,5 kg à 18 kg).  Les femelles tendent à être plus petites que les mâles.  Aucune taille ne sera préférée dans l’éventail des tailles données, pourvu que soient respectés les proportions correctes, la substance et l’équilibre des formes. 

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien. 

DEFAUTS ENTRAINANT L’EXCLUSION:  • Chien agressif ou peureux. • Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera  disqualifié.  • Yeux jaunes.

N.B.:  • Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.  • Seuls les chiens sains et capables d’accomplir les fonctions pour lesquelles ils ont été sélectionnés, et dont la morphologie est typique de la race, peuvent être utilisés pour la reproduction.

 

ACTUALITÉS DU SCF

FLASH INFO

AGENDA

COMMISSIONS & COMITÉS

CARTE DES DÉLÉGATIONS

carte delegation

NEWSLETTER

Suivez les actualités du SCF en vous inscrivant à la Lettre d'information générales, ouverte à tous.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Inscrits sur le site depuis moins de deux ans? Alors vous êtes déjà inscrit sur la liste adhérents. Pour vous désinscrire, contactez le webmaster.