Logo Spaniel Club Français
Accès membres & rédacteurs

Accès membres & rédacteurs

Δ   Sélectionnez ci-dessus la race de votre spaniel   Δ

AIDE : Cliquez sur le titre pour accéder à l'article complet:

Un vaccin, c'est quoi?

Un vaccin contient des virus, des bactéries, des parasites ou des toxines modifiés (les antigènes). Lorsqu’ils sont injectés à un animal en bonne santé, ses défenses immunitaires vont fabriquer des anticorps qui l’empêchent d’être malade s’il est en contact (ultérieurement) avec ce virus, cette bactérie, ce parasite ou cette toxine.

Quelles maladies sont couvertes ? On peut vacciner le chien contre la rage, la maladie de Carré (atteinte du cerveau et des nerfs), l’hépatite de Rubarth (atteinte du foie), les leptospiroses (foie et reins), le virus et la bactérie responsables de la Toux de Chenil (bronchopneumonie), la maladie deLyme (arthrite), la piroplasmose (destruction des globules rouges), le tétanos, l’herpès génital (avortement, mortalité des chiots).

Mon chien est-il concerné ?

La vaccination est une assurance contre une maladie. On ne sait pas toujours s’il va en souffrir, mais prévenir vaut toujours mieux que guérir (ou essayer de guérir). Certaines sont très graves pour l’animal et son entourage (la rage) ; d’autres ne concernent que la chienne au moment de la reproduction (herpès virus).

Maladie de Carré, Hépatite de Rubarth, Leptospiroses sont très fréquentes, et l’animal se contamine au contact d’autres animaux ou par des microbes ramenés sous les semelles du maître.

Maladie de Lyme et Piroplasmose sont transmises par les tiques, alors que le tétanos nécessite des contacts fréquents avec les chevaux.

Enfin, la Toux de Chenil concerne essentiellement les animaux qui vivent en collectivité (refuge, animalerie, meute, chenil pendant les vacances). Certaines sont toujours mortelles, d’autres nécessitent un traitement d’urgence long et lourd. Parfois quelques semaines d’antibiotiques suffisent.

Comment faire pour protéger mon chien ?

La protection nécessite 2 injections la première année (parfois 3), puis un rappel chaque année.

L’injection du vaccin sous la peau est peu douloureuse, et très rares sont les effets secondaires, hormis parfois une petite baisse d’appétit et de tonus pendant 24h. La vaccination est pratiquée par un vétérinaire, qui procédera à un examen clinique complet de l’animal.
AIDE : Cliquez sur le titre pour accéder à l'article complet:

A quelle fréquence dois-je nourrir mon chien ? Il y a deux façons de nourrir votre chien, à volonté ou à une heure fixe

L’alimentation à volonté consiste à laisser en Permanence de la nourriture au chien, cette solution n'est envisageable que pour un chien déjà éduqué à la propreté et qui n'est pas trop glouton. Elle respecte bien le rythme normal d'alimentation du chien, mais votre animal n'aura pas de réserves : il sera nécessaire de lui emporter à manger lors de déplacements longs ou de sorties à la journée. ll peut être préférable de donner à son chien une ration particulière à heure fixe : le chiot recevra 3 repas par jour jusqu'à l'âge de 6 mois, Puis 2 repas par jour jusqu'à 1 an. Le chien2 repas par jour jusqu'à 1 an. Le chien adulte recevra 1 ou 2 repas par jour, il mangera après ses maîtres, et on retirera la gamelle ¼ d'heure plus tard, même si elle n'est pas vide. Le chiot sortira pour ses besoins dans les 20 minutes qui suivent le repas, il apprendra plus vite la propreté. Laissez constamment à votre chien un bol d'eau fraîche et évitez de lui servir des restes de table et de friandises entre les repas. Dans tous les cas, il est important de laisser le chien tranquille quand il mange. Sa gamelle devrait donc être dans un endroit calme et isolé.
2 - Puis-ie donner à mon chien...Des os ? Bien que les chiens aiment mâcher des os et que cela aide à diminuer l'accumulation de tartre sur leurs dents, les os peuvent causer de nombreux problèmes tels des vomissements, de la diarrhée, de la constipation de même qu'une obstruction ou une perforation intestinale. ll est préférable de les éviter et de les remplacer par d'autres produits à mâcher comme des lamelles imprégnées de dentifrice ou des cordes à jouer. Dans tous les cas seuls sont autorisés les os de veau et de boeuf.
3 - Du lait ? ll n'est pas nécessaire de servir du lait si votre animal de compagnie a un régime bien équilibré, le lait peut provoquer la diarrhée chez certains chiens si leur organisme ne libère pas une enzyme nommée lactase qui a pour fonction de décomposer le lactose contenu dans le lait.
4 - De la nourriture Pour chat ? NON ! Les chiens et les chats ont des besoins nutritionnels très différents.
5 - La prévention du syndrome dilatation-torsion d'estomac : Le syndrome dilatation-torsion de l'estomac, toujours mortel sans traitement chirurgical d'urgence(intervention de pronostic toujours réservé), touche essentiellement les grands chiens. ll se traduit par des efforts pour vomir, de la salivation, un ventre très ballonné (qui résonne comme un tam-tam si on tapote avec le doigt), et très vite une dégradation importante de l'état général du chien. Si toutes ces causes ne sont ni connues ni maîtrisables, quelques règles de vie permettent d'en réduire la fréquence : donner la ration en 2 ou 3 repas par jour à heures fixes. * Le chien doit être calme pendant 30-45 minutes avant le repas et être calme et sans activité physique dans les 2 heures qui suivent le repas. " Donner une ration assez énergétique pour limiter le volume du repas : l'alimentation ménagère, l'alimentation humide (boîtes et « soupes ») sont à réduire voire à supprimer. Réduire la vitesse d'ingestion: croquettes de grande taille, ou gamelles particulières très larges ou très hautes ou à fond bombé, limiter la compétition alimentaire entre chiens (repas séparés ou hiérarchie claire et stable), Vermifugation très régulière (tous les trimestres au minimum), en cas de vomissements. « Diète complète pendant 12 à 24h », eau de boisson à température ambiante (ou tiède l'hiver), pas de repas en cas d'orage ou de menace d'orage.

AIDE : Cliquez sur le titre pour accéder à l'article complet:

Docteur vétérinaire Vincent Fort

Les 2 races de serpents à craindre en France sont la vipère péliade (surtout au nord de la France) et la vipère aspic (surtout au sud de la France).
La période à risque pour les morsures de serpent est principalement le printemps et l'été. C'est donc au cours d'une balade en nature en ces saisons que le risque est le plus grand. Si durant la balade votre chien exprime soudainement une vive douleur (cri de douleur), se met à boîter d'une patte et que la zone de la suppossée morsure se met à gonfler rapidement, il est fort probable qu'il ait pu se faire mordre par un serpent.

AIDE : Cliquez sur le titre pour accéder à l'article complet:

Conseils Vétérinaires, par le Docteur vétérinaire Vincent Fort

La bouche de votre animal doit être régulièrement contrôlée et faire l'objet de soins réguliers à votre domicile afin de prévenir l’apparition d’une maladie très commune appelée maladie parodontale. Le tartre et la mauvaise haleine sont les manifestations les plus visibles de cette maladie mais d’autres conséquences beaucoup plus insidieuses vont se développer.

L’hygiène dentaire du chat et du chien

La bouche de votre animal doit être régulièrement contrôlée et faire l'objet de soins réguliers à votre domicile afin de prévenir l’apparition d’une maladie très commune appelée maladie parodontale. Le tartre et la mauvaise haleine sont les manifestations les plus visibles de cette maladie mais d’autres conséquences beaucoup plus insidieuses vont se développer.

Mon animal est -il concerné ?

Votre animal, chien ou chat est concerné par la maladie parodontale, quelque soit son âge ou sa race. Les chiens de petite taille, tels que les caniches et les yorkshires sont plus particulièrement prédisposés à développer cette maladie mais les autres ne sont pas épargnés. Les Springers sont bien sûr concernés par cette maladie parodontal.

Qu'est-ce que la maladie parodontale ?

Cette maladie correspond à l’atteinte des tissus entourant et soutenant la dent. Le premier stade est la gingivite, c’est à dire une inflammation de la gencive. A ce stade, votre animal peut présenter une mauvaise haleine, du tartre, des saignements des gencives, et parfois une douleur lors de la mastication des aliments. La gingivite peut ensuite évoluer vers une atteinte des tissus entourant la dent jusqu’à l’os dans lequel sont implantées les racines dentaires. La dent devient alors mobile et est menacée d’expulsion. Votre animal peut montrer, en plus des signes précédents, une baisse d’appétit, et des signes de fatigue.

Quelles sont les conséquences de la maladie ?

L’inflammation et l’infection peuvent se propager de proche en proche aux tissus environnants et atteindre les cavités nasales, l’oeil… La santé buccale peut également avoir des répercussions sur l’état de santé général avec des conséquences à distance sur d’autres organes tels que le coeur, les poumons, les reins. En effet, la gencive étant abîmée, les bactéries présentes dans la bouche passent dans la circulation sanguine et peuvent infecter différents organes à distance. Ces conséquences existent aussi chez l’homme : une centaine de cas annuels d’ endocardite infectieuse (infection du coeur par des bactéries) dus au passage des bactéries de la bouche dans le sang sont rapportés.

Comment est-ce que je peux intervenir pour éviter le développement de cette maladie ?

Le point de départ de cette maladie est l’accumulation de la plaque dentaire, composée d ’une pellicule de salive et de bactéries qui s ’épaissit progressivement et s’étale sur la dent et surtout sous la gencive. Vous pouvez intervenir sur la formation de cette plaque dentaire en effectuant des soins réguliers. Les soins (détartrage, traitement gingival, voire extraction dentaire en cas de maladie parodontale avancée…) réalisés par le vétérinaire doivent, pour assurer une hygiène buccale durable, être complétés par le maître de l ’animal toute sa vie. Ces soins hygiéniques sont facilités s’ils ont fait partie de l’éducation du chiot ou du chaton. Le brossage des dents est la mesure la plus efficace permettant d’éliminer la plaque dentaire et éviter ainsi la formation du tartre. Un brossage effectué 3 fois par semaine est suffisant pour maintenir la santé buccale de votre animal si les gencives sont saines. La régularité du brossage est indispensable pour éliminer correctement la plaque dentaire. Pour les animaux plus disposés au tartre, il peut être nécessaire de brosser quotidiennement les dents. Il faut utiliser pour cela une brosse à dent adaptée, c ’est à dire petite, avec des poils très souples afin de ne pas blesser les gencives de votre animal. Les dentifrices prévus à l’usage des chiens et chats sont parfaitement digestes, ne nécessitent pas de rinçage et ont souvent un goût aromatisé, ce qui rend le brossage beaucoup plus facile.

Il est possible aussi d’administrer une spécialité vétérinaire contenant des substances luttant contre la plaque dentaire. Il peut s’agir de dentifrice à croquer et à avaler, qui est absorbé par l’intestin puis éliminé dans la salive, ou de lamelles à mâcher imprégnées de dentifrice. Ces méthodes sont cependant moins efficaces que le brossage des dents, mais sont largement préférables à l’absence de prévention hygiénique du tartre. La mise à disposition de jouets que l’animal pourra mâchonner permet d’effectuer un auto -nettoyage des surfaces dentaires. Ils complètent efficacement les soins dentaires mais ne les remplacent pas.

Certaines croquettes ont une forme, une texture et une composition qui aident à réduire la formation de tartre lorsque le chat ou le chien les consomment très régulièrement. Il s’agit d’un complément largement utile à la bonne santé dentaire de votre animal, qui peut remplacer avantageusement sa ration habituelle, en présentant toutes les caractéristiques d’un aliment de haute qualité.

Brossage régulier, friandises à base de dentifrice, jouet à mâcher, croquettes diététiques sont autant de méthodes complémentaires. Elles seront employées simultanément (ou éventuellement successivement) pour garder une parfaite hygiène bucco-dentaire de votre animal. Ainsi vous lui garantirez une dentition en bon état pour lui permettre une prise alimentaire normale tout au long de sa vie.

AIDE : Cliquez sur le titre pour accéder à l'article complet:
Docteur vétérinaire Vincent Fort

Sans vouloir être particulièrement alarmiste, de nombreux dangers guettent nos amis les chiens en été : piqûres de guêpes, d’abeilles ou de moustiques, morsure de serpents, insolation, noyade dans une piscine, épillets …
Ces petits éléments végétaux, apparemment inoffensifs, peuvent se transformer en cauchemar, nécessitant une intervention chirurgicale en urgence. Nos amis Springer en sont très prédisposés du fait de leur pelage dense, long et parfois frisé qui facilite l'accrochage de ces végétaux.

Qu'est-ce qu'un épillet ?

Les épillets (quelquefois appelés « voyageurs », « herbes folles » ou "espigaou" dans le sud de la France) représentent la partie supérieure de la tige de certaines graminées. On trouve des graminées un peu partout, dans les champs cultivés, dans les herbes hautes sauvages, le long des chemins, dans les prés ou sur les terrains vagues.
L'épillet des graminées est composé en général de deux glumes et d'une ou plusieurs fleurs dont chacune est placée entre une glumelle supérieure et une glumelle inférieure. Les glumelles inférieures portent des petits crochets ou barbules.
Les épillets constituent un danger lorsqu ’ils sont secs, c ’est-à-dire de mai à septembre.

Quels sont les dangers ?

Les épillets, du fait de la présence de leurs barbules, ont tendance à migrer dans les orifices naturels du chien : oreille principalement, mais aussi narines ou yeux. Leur hampe (ou tige), très dure, peut même percer la peau du chien, surtout dans les plis de peau et les espaces interdigités (entre les doigts des pattes, entre les coussinets).
L’orientation des barbules fait que lorsque les épillets sont entrés dans la peau, ils ne peuvent en ressortir.

Quels sont les symptômes ?

Cela dépend de la localisation : La pénétration de l’épillet dans l’oreille est douloureuse. Le pavillon auriculaire (la partie visible de l’oreille) devient généralement rouge, le chien se gratte ou se frotte. Il penche la tête sur le côté. S ’il secoue la tête, cela a tendance à faire avancer l’épillet dans le conduit auditif ; l’épillet peut alors perforer le tympan, d’où une très forte douleur et l’apparition d’une otite.

La pénétration d’un épillet dans les espaces interdigités provoque des démangeaisons importantes et l’apparition de zones enflées, rougeâtres, souvent suintantes. Le chien se lèche l’extrémité de la patte. Si un abcès se forme, le chien se met à boiter.
Si l’épillet réussit à percer la peau du chien, il peut provoquer un abcès, parfois à grande distance du point d’entrée, en raison d’une fistulisation possible (l’épillet remonte sous la peau ou s’enfonce dans les chairs).

La présence d ’un épillet sous les paupières est très douloureuse : le chien garde l’oeil fermé en permanence, des écoulements apparaissent. S’il n’est pas retiré rapidement, l’épillet peut perforer la cornée.

Les épillets inhalés restent dans la majorité des cas dans les cavités nasales, provoquant des éternuements parfois spectaculaires et des saignements de nez. Ils peuvent migrer dans les sinus, les canaux lacrymaux, le pharynx… provoquant des dégâts importants. Ils peuvent aussi descendre dans les bronches et traverser le poumon pour atteindre ensuite différentes parties de l’organisme. Ils se localisent quelquefois dans un espace intervertébral lombaire, entraînant douleur et paralysie.

Si les dents du chien sont en mauvais état et que des poches se sont creusées dans les gencives, un épillet peut s’y loger, puis migrer dans les glandes salivaires, entraînant un abcès parfois visible extérieurement. Les épillets sont responsables de fistules au niveau de l’anus, d’abcès au niveau du fourreau, de la vulve ou du vagin. Dans le 1er cas, le chien a tendance à s ’asseoir et à frotter son derrière sur le sol. Un épillet dans les voies urinaires provoque des douleurs lors de la miction.

Sauf exception, un épillet avalé est digéré sans difficulté.

Quel est le traitement ?

Les épillets doivent être manipulés avec beaucoup de précautions, car une fois secs ils ont tendance à s’effriter facilement : il faut faire bien attention à ne pas laisser de petits débris sur la peau. Saisissez -les délicatement par la pointe avec une pince à épiler et tirez doucement. Si l’épillet casse et que des fragments subsistent ou si vous n ’arrivez pas à le retirer, rendez-vous chez votre vétérinaire rapidement, avant que l ’épillet n’ait continué sa progression. Attention, lorsque vous retirez un épillet de l ’oreille, à ne pas au contraire l’enfoncer plus profondément.

Les épillets ayant pénétré dans l’organisme doivent être extraits chirurgicalement, sous anesthésie générale. Cette chirurgie est compliquée et parfois délabrante, d ’autant plus que le point d’entrée est loin de la localisation finale. Un traitement anti-inflammatoire et antibiotique peut être prescrit en complément de l ’intervention chirurgicale.

Il est fréquent qu’au moment où les symptômes apparaissent, le point d’entrée de l ’épillet se soit refermé. Il est alors très difficile d’établir l’origine de l’inflammation… Les épillets ne sont pas visibles à la radio mais on peut parfois voir les conséquences de leur passage.

Comment prévenir ?

Les chiens à poils longs ou bouclés et ceux à oreilles tombantes sont prédisposés. Il est nécessaire, chez ces chiens, de couper ou tondre avant l’été les poils à l’intérieur de l’oreille et entre les doigts. Si vous n’êtes pas sûr de vous, faites appel à un toiletteur.

En revenant de promenade, brossez et inspectez soigneusement le pelage de votre chien et éliminez tous les débris végétaux (profitez-en pour vérifier l’absence de tiques !).

En cas de doute, si votre chien présente l’un des symptômes précédemment décrits et si vous notez sur sa peau une petite boule ressemblant à un bouton desséché, il est préférable de vous rendre chez votre vétérinaire. Ne laissez pas votre chien jouer dans les herbes hautes ou dans le foin.
Tondez régulièrement la pelouse.

ACTUALITÉS DU SCF

FLASH INFO

AGENDA

Consulter les autres expositions en France et à l'étranger, sur cedia.fr ,sccexpo.frou de doglle.com

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

COMMISSIONS & COMITÉS

CARTE DES DÉLÉGATIONS

carte delegation

NEWSLETTER

Suivez les actualités du SCF en vous inscrivant à la Lettre d'information générales, ouverte à tous.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire

Inscrits sur le site depuis moins de deux ans? Alors vous êtes déjà inscrit sur la liste adhérents. Pour vous désinscrire, contactez le webmaster.